SAISONS PASSÉES DES OPÉRAS ET CONCERTS LYRIQUES

« Verdi… Drames passionnels et stratégies politiques !»

Intrigue de l’amour ou de la détestation, stratégies politiques, manœuvres machiavéliques, actes de bravoure ou d’honneur, abnégation, comportement chevaleresque, voilà le cœur des « Pitch » ou des scénari Verdiens, c’est aussi la substance même de l’histoire du monde. Mais pourquoi s’en étonner : Verdi est l’histoire de son époque. Lui qui était le  plus grand compositeur du monde a su avec la complicité de FM Piave, A.Boito, V.Hugo, A.Dumas, A.Ghislanzoni, jouer des plus noirs ou des plus magnifiques ressorts humain pour nous donner une des plus formidable partition de l’humanité !

.

}

Dates

05/05/2017, 06/05/2017, 07/04/2017, 09/05/2017

« Poisson d’avril Monsieur Offenbach»

Comme vous savez nous faire rire Mr offenbach !
Le voyage dans la lune, la Grande duchesse, Orphée aux enfers ou la Polka des mirlitons. – ce sont là quelques titres de vos irrésistibles opérettes.
Que ce soit le Brr Brr que les voyageurs frigorifiés chantent dans « le voyage dans ma lune », les couplets de la colonelle qui aime les militaires, les émois des premiers usagers de la locomotive (Le roi carotte) ou le French can-can qui scande vos finals, vous nous embarquez pour le meilleur et pour le rire!
Mais au fait, votre passage sur terre, ne fut-il pas qu’un gigantesque POISSON D’AVRIL lancé à la face d’une humanité maussade et grincheuse?!
S’abstenir si le rire est défendu par prescription médicale.

}

Dates

07/04/2017, 08/04/2017, 09/04/2017, 29/04/2017

« Un opéra sous la mer »

Que de traditions en commun, à tel point qu’à l’Opéra le mot corde est tabou ,interdit tout comme sur les navires ,où la seule allusion à une corde voulait désigner celle qui allait pendre le mutin !
Et ce sont ces matelots, ces hommes rudes et taiseux qui savaient braver les flots invincibles et que l’on pouvait pendre à la moindre révolte, qui donnaient vie aux décors de l’opera.
Leur habileté à manier drisses et guindes à faire ou défaire les nœuds les plus sûrs en un clin d’œil leurs donnait -quand les mers  étaient par trop inhospitalières -un savoir faire irremplaçable au cœur des machineries opératiques !
Librettistes et musiciens n’étaient eux non plus rivés à la Glèbe ; beaucoup étaient marins comme Rimski-korsakov , grands voyageurs comme Pierre Loti, où se trouvaient fascinés par les légendes de marins errant pour l’éternité sur des mers insondables tel Wagner.
Prenez un « coup de mer », que vous en ressortiez mouillés ce serait de larmes d’émotion   !!!

}

Dates

11/03/2017, 12/03/2017

« Les jeunes voix du Bolchoï »

}

Dates

09/02/2017, 11/02/2017, 12/02/2017, 14/02/2017

« Puccini… père du vérisme »

Balzac et Zola faisaient parler, crier, pleurer l’ouvrier, spéculer, grossir, déchoir ou mourir le bourgeois comme autant de miroir de la vie. Cette vie d’une modernité aveugle et brutale envers les individus; Puccini, Giordano, Leoncavallo l’ont dit eux en musique avec des accents encore plus déchirants…Les larmes ne sont pas loin. Venez avec un(e) ami(e) et une provision de mouchoirs…

}

Dates

14/01/2017, 15/01/2017, 17/01/2017

« Chant de noël du monde »

Alors que le froid gagne notre hémisphère et engourdit les corps, la période de Noël échauffe et ouvre nos esprits plus enclins, alors, au partage et à l’échange. De quelque contrée que l’on soit, c’est le moment idéal pour chanter la joie commune d’exister…

Ce programme festif interprété par de splendides jeunes voix lyriques sélectionnées par le Centre d’Art Lyrique de la Méditerranée, vous fera découvrir les thèmes de Noël et les chants traditionnels d’Espagne, Italie, Chine, Corée, Serbie, sans oublier les incontournables carols britanniques! De quoi réchauffer tous les cœurs!

}

Dates

17/12/2016 et 18/12/2016

« Art Lyrique, Art Sacré »

}

Dates

19/11/2016 et 20/11/2016

« Les grandes scènes de l’Opéra Mozartien »

MOZART l’unique le sublime, celui dont la musique semble n’être que grâce, limpidité, et, grandeur profonde et pourtant, que de tourments amoureux, de doutes existentiels tout au long de son œuvre. Pamina ayant bravé les foudres de la Reine de la nuit-sa mère-préfère la mort à la perte de l’être aimé, tout comme Constance de l’Enlèvement au Sérail qui voudrait se voir mourir plutôt que de trahir celui qui est au loin, ou encore la Comtesse qui face à un mari volage, oppose dignité et grandeur d’âme ; Toutes « Alter égo » féminin d’une des âmes les plus sensibles du XVIIIème siècle.

}

Dates

1/10/2016, 2/10/2016, 20/10/2016 et le 15/11/2016

Les Joyaux de l’Opéra du XIXe 

}

Dates

20/05/2016, 22/05/2016 et 24/05/2016

Espagne de rêve ou rêve d’Espagne

}

Dates

2/04/2016, 3/04/2016, 5/04/2016 et 7/04/2016

Les jeunes voix du Bolchoï

}

Dates

11/03/2016, 13/03/2016 et 15/03/2016

Des voix … des instruments

}

Dates

20/02/2016 et 21/02/2016

La vengeance dans l’Opéra … quand l’amour se tourne en haine

}

Dates

9/01/2016 et 10/01/2016

Chants de Noël du monde entier

}

Dates

12/12/2015, 13/12/2015 et 15/12/2015

lyrique et spirituel ou quand l’Opéra s’inspire du sacre

}

Dates

14/11/2015 et 15/11/2015

« Mozart à Haydn…quand deux pères mènent à la haine »

}

Dates

24/10/2015, 25/10/2015 et 7/11/2015