PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

Le CALM, un centre de formation de haute performance

Il n’existe actuellement en France que très peu d’écoles performantes permettant l’insertion des jeunes chanteurs lyriques au niveau national et international. Le CALM est certifié « Datadock » par l’AFDAS ce qui permet aux stagiaires bénéficiant de l’intermittence du spectacles d’obtenir une prise en charge de leur coût de formation.

Plus d’infos sur www.afdas.com, par mail : marseille@afdas.com ou par téléphone au 04 91 99 41 98 Picto_datadockelogo_afdasEn outre, par la haute qualité de ses intervenants, tous de renommée mondiale, le CALM se place au plus haut rang des structures professionnalisantes dans ce domaine. Pour preuve, ses partenariats avec les formateurs des plus grandes écoles et institutions françaises et étrangères.

Une insertion professionnelle immédiate et concrète

40 concerts et des rencontres avec les stars lyriques d’aujourd’hui sont programmés chaque saison.

En plus des sessions pédagogiques, les jeunes artistes rodent leur répertoire à travers des rencontres régulières avec le public suscitant l’enthousiasme dans tout le département.

Outre les prestigieux intervenants des masterclasses, des rencontres informelles sont aussi organisées avec des artistes de grande renommée. Ces prises de contacts apportent des ouvertures pour les jeunes artistes.

Une substance pédagogique de niveau international

Dès son ouverture, le CALM a généré l’implication et l’enthousiasme d’intervenants du plus haut niveau. Outre le suivi scrupuleux de techniques vocales mené par Elizabeth Vidal et André Cognet, la quinzaine de jeunes chanteurs stagiaires travaille intensément le lied et la mélodie avec le maître incontesté de ce domaine, Dalton Baldwin.

Tour à tour, les metteurs en scène comme Alain Garichot, Pierre Barrat, Daniel Benoin, Vincent Vittoz, Irina Brook, sont à leurs côtés lors de sessions consacrées à l’optimisation des capacités d’expression et au travail d’acteur.

Des chefs de chant de la plus haute qualité leur permettent d’acquérir les connaissances musicales et stylistiques des divers répertoires. Irene Kudela de l’Opéra Bastille, Bob Gonnella assistant de Michel Plasson au Capitole de Toulouse, Hans Schellevis du Concertgebouw d’Amsterdam, Fabio Fapanni et Paolo Grosa des Arènes de Vérone, Antoine Palloc accompagnateur de renom, Irina Sharapova du conservatoire de Saint Petersbourg et Dmitri Vdovin responsable du programme jeunes chanteurs du Bolchoï, accompagnent le travail des élèves.

cours-andre1Les stagiaires ont l’occasion de poser toutes leurs questions à des invités exerçant la profession sur les grandes scènes mondiales comme Sylvie Valayre, Sylvia Sass, Sylvie Brunet, Michel Trempont, Béatrice Uria-Monzon, Yvonne Kenny ou Marie-Ange Todorowitch.

Henri Maier, ancien grand directeur des opéras de Montpellier et Leipzig, met les stagiaires face aux exigences et aux attentes des engageurs, en les aidant à saisir les paramètres qui président à la réussite d’une audition.

Le professeur Patrick Baqué, doyen de la faculté de Nice, éclaire les chanteurs sur le fonctionnement de l’appareil vocal lors de rencontres ponctuelles.

Préparation vocale et musicalecours-daltonbldwin1

Durant toutes les master-classes, outre le travail vocal avec Elizabeth Vidal et André Cognet, le CALM met des pianistes accompagnateurs à disposition pour aider à optimiser les interventions lors des masterclasses ou d’éventuels concerts.

Propos pédagogiques

Pierre BARRAT, Elizabeth VIDAL et André COGNET, définissent ici leurs objectifs pédagogiques

Elizabeth VIDAL et André COGNET : Être soi-même l’instrument

« Les oiseaux chantent mais ils ne parlent pas, c’est là leur mode d’expression naturelle. Les humains crient, parlent, vagissent et aspirent à chanter, mais que de difficultés pour faire évoluer cet organe parlant vers un sublime instrument musical.

Cette mise en forme du cri brut suppose des mécanismes physiologiques hautement sophistiqués que notre conscience ne domine souvent que partiellement.

La technique, c’est apprendre à identifier consciemment toutes les mises en œuvre émotionnelles, nerveuses et musculaires, qui font que ce don brut se transforme en chant qualitatif et libre (maîtrise du souffle et de l’anxiété, tonicité diaphragmatique et liberté laryngée, optimisation de la projection par un juste travail labial, abolition des gestes parasites et chasse à la sur-articulation).

Nous vous proposons d’optimiser vos capacités, de préserver votre santé vocale pour une belle et longue carrière ».

 

Pierre BARRAT : Note à l’attention des futurs stagiaires

« Le rôle que m’ont confié Elizabeth VIDAL et André COGNET n’est pas de vous donner une interprétation définitive des airs et des rôles que vous présentez, mais, à travers un certain nombre d’exercices et de travaux sur votre répertoire, de vous aider à maîtriser votre désir et vos possibilités d’être un personnage sur une scène. Aujourd’hui plus que jamais, on demande au chanteur qui se produit sur une scène d’opéra d’être, non seulement le meilleur interprète vocal de la partition, mais aussi un acteur susceptible de donner corps au personnage qu’il interprète.

Mon premier souci est donc d’aider le chanteur à se défaire des clichés, des gestes inutiles, des trucs de comédiens, pour aborder un rôle dans les meilleures conditions et créer ainsi le terrain propice à ce que les véritables intentions et les véritables émotions propres à un personnage puissent exister chez l’interprète, libre dans son corps et dans son esprit.

Cette prise de conscience de son propre corps et sa maîtrise, le développement de l’imaginaire sensoriel et émotif nécessaire à l’élaboration juste d’un rôle, cela nous continuerons de le faire à travers les exercices d’improvisation ».

SUIVEZ – NOUS SUR FACEBOOK
SUIVEZ – NOUS SUR YOUTUBE