LES INTERVENANTS
Elizabeth Vidal et André Cognet

Elizabeth Vidal et André Cognet

Deux artistes en carrière au service de la pédagogie

Le couple de chanteurs, made in France (école de chant de l’Opéra de Paris, Troupe de l’Opéra de Lyon) mêne une carrière sur les grandes scènes internationales tout en se consacrant largement � la transmission de leur art (Masterclasses dans le monde entier : Young Artist Program à l’Opéra de Miami, Hong Kong Performing Art Center, Séoul, Saint-Pétersbourg). Professeurs au CRR de Rueil-Malmaison et de Nice, ils sont invités comme professeurs au Bolchoï en 2010-2011.

En savoir plus

Elizabeth VIDAL

Soprano colorature

L’une des plus hautes voix du monde. Elle s’est produite très tôt auprès des chefs de renommée internationale tels que John-Eliot Gardiner, Horst Stein, Richard Bonynge, Semyon Bychkov, Samuel Rosenthal ou Jeffrey Tate…

Incontournable dans le répertoire de soprano léger colorature, les scènes étrangères se l’arrachent dans des rôles d’envergure tels que ceux de Zerbinette, d’Ariane à Naxos, de la Reine de la Nuit dans la Flûte Enchantée ou de Gilda dans Rigoletto…

Nommée meilleure soprano coloratura en Italie en 2000, Elizabeth Vidal se produit au Covent Garden, La Fenice, Lincoln Center (NY), Hambourg, Berlin…sans oublier Turin où elle est ovationnée dans l’Enlévement au Serail, ou encore Vienne où elle chante aux côtés de Renée Fleming sous la baguette de Michel Plasson pendant la saison 2006-07 et plus proche de nous, Nice où elle était Lakmé en mars dernier…

Une tournée mondiale l’a conduite cette année à Tokyo, Séoul, Palerme, Munich, Buenos Aires aux côtés de François-René Duchable, Christian Ivaldi, Philippe Bernold ou Olivier Charlier. Saluée par la critique internationale pour son enregistrement de la Reine de la Nuit avec le London Philarmonic Orchestra dirigé par Sir Charles Mackerras, elle reprend ce rôle toute la saison 2010-11 à Munich.

En France, ses nombreuses prestations télévisées (Musiques au Coeur, le Monde est à vous, Nocturnales, Les Victoires de la Musique, etc.) ont fait d’elle une des artistes lyriques les plus populaires de sa génération

 

André COGNET

Baryton

Admis exceptionnellement à l’âge de 14 ans au conservatoire de Marseille, André Cognet est le plus jeune baryton engagé par Bernard Lefort à l’Ecole de Chant de l’Opéra de Paris.

Dès le début de sa carrière, il embrasse d’ importants rôles et, est choisi par Peter Brook pour chanter le rôle d’Escamillo dès la création de sa tragédie de Carmen aux Bouffes du Nord. Puis il enchaine avec Pluton dans Orfeo de Monteverdi au Palais de Chaillot, le Démon des Contes d’Hoffman, Pulcinella de Stravinsky sous la baguette de Manuel Rosenthal au Théâtre des Champs Elysées ,les Noces de Stravinski à l’Opéra Garnier, l’Orateur de La Flûte Enchantée ou Figaro dans Le Nozze… et bien d’autres).

Simultanément, il chante à la Comédie Française et participe aux saisons lyriques de Radio France (la Forza del Destino dirigé par Nello Santi, Cantate pour baryton solo de Claude Ballif ). Dès 1995, il est remarqué au Festival de Wexford dans les Pélerins de la Mecque de Gluck, et commence à chanter au Covent Garden de Londres, à Birmingham, Munich, Prague etc.

Il fait la une du Times en Angleterre pour sa magnifique performance dans Pécheurs de Perles de Bizet.

Il enchaîne de nombreux rôles dans le monde entier avant d’être loué par la presse internationale pour son rôle d’Escamillo dans Carmen aux Arènes de Vérone au cote de Jose Carreras et chante également sous la baguette de Placido Domingo.

Les articles disent de lui : « Le meilleur Escamillo au monde ».

L’étendue de sa tessiture se manifeste dans ses interprétations très remarquées du Mephisto de Faust à Miami, Hamlet à Prague ou Nilakantha à Karlsruhe, ou encore dans le Requiem de Verdi à Paris ou Capulet à Miami.

Depuis 2008, tout en parcourant le monde pour des récitals avec son épouse (Londres, Dortmund, Hong Kong, Saint-Petersbourg …) il enregistre avec le London Philarmonic Orchestra des airs d’Offenbach et interprète Albert dans Werther à Nice puis chante Capulet dans Romeo et Juliette au Concertgebouw d’Amsterdam.

Il donne des récitals dans le monde entier avec des partenaires de renom tels que Christian Ivaldi et François René Duchable.

Dalton Baldwin

Dalton Baldwin

Pianiste

Spécialiste incontesté de la musique française dans laquelle il est d’autant plus à l’aise qu’il en manie la langue à la perfection, il excelle tout autant dans l’accompagnement des Lieder, du répertoire russe, espagnol ou américain et s’impose très rapidement comme l’accompagnateur des plus grands chanteurs de notre époque : Gérard Souzay, Frederica von Stade, Jesseye Norman, Teresa Berganza, Felicity Lott, Mady Mesple, Jose Van Dam, Nicolai Gedda ou Michel Senechal, pour ne citer qu’eux.

En savoir plus

Créant une symbiose parfaite entre la musique, le texte et la personnalité de l’interprète, Dalton Baldwin fait de l’accompagnement un art subtil dont il maîtrise toutes les nuances. Très célèbre au Japon où il donne des masterclasses et des concerts, ce musicien d’exception, esthète doté d’une immense culture et pédagogue fascinant a été distingué à plusieurs reprises.

Il a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l’Oberlin College et été fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Henri Maier

Henri Maier

Directeur d'Opéra

Préparation aux auditions, spécialiste de la déclamation française et allemande.

Henri Maier participe, dès 1972, en tant qu’assistant de direction à la fondation de l’Opéra du Rhin, puis il devient Company manager du Ballet du Rhin.

En savoir plus

A partir de 1983, il est chargé de mission auprès de l’administrateur général de l’Opéra, pour la direction de l’Opéra comique, les créations et les actions extérieures.

A partir de 1985, il est directeur général des Opéras de Montpellier, directeur artistique du Corum, conseiller artistique du CNIPAL à Marseille.

De 2000 à 2007, il est l’intendant de l’Opéra de Leipzig.

Depuis 2007, Henri Maier enseigne dans divers pays : France, Canada, Russie, Chine, Japon. Parallélement, il fonde Opéra Events (échange culturels, notamment entre l’Asie et l’Europe, promotion des jeunes artistes, conseil artistique et de management).

Henri Maier est Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Verdienstkreuz am Bande der Bundesrepublik Deutschland, « Médaille Beaumarchais ». Il a été nommé « Personnalité musicale de l’année 2000 » par le Syndicat de la critique dramatique et musicale.

Irène Kudela

Irène Kudela

Pianiste Chef de chant

Depuis 1983, Irène Kudela collabore régulièrement à des productions de l’Opéra National de Paris comme Responsable des études musicales pour des ouvrages russes et tchèques, mais aussi comme claveciniste pour des opéras de Mozart et Rossini.

En savoir plus

 

Irène Kudela débute ses études musicales à Prague avant de les poursuivre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient le Premier Prix d’accompagnement et le Premier Prix de musique de chambre.

Elle est par la suite assistante des Classes de chant, d’Ensemble vocal et d’Art lyrique puis professeur d’Etudes de rôles dans ce même conservatoire de 1980 à 1994. En 1992, Irène Kudela est lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin.

Dès 1979, elle se partage entre l’opéra, la musique de chambre et les récitals. Elle a notamment été assistante de chefs d’orchestre tels que Pierre Boulez, Mstislav Rostropovitch, Charles Mackerras, Simon Rattle, Jeffrey Tate, Myung-Whun Chung, James Conlon, Ivan Fischer, Evelino Pido, Jiri Kout ou encore Vladimir Fedosseiev et accompagne des chanteurs tels que Barbara Hendricks, Camille Mauranne, Galina Vischnievskaia et Alain Vanzo.

Sa formation professionnelle et sa pratique courante de sept langues lui permettent d’être invitée comme Chef de chant dans les Opéras de Philadelphie, Washington, New York, Rome, Goteborg ainsi qu’au Théâtre du Chatelet, à l’Opéra National de Paris, mais également dans les Festivals de Salzbourg, Glyndebourne, Savonlinna, Bregenz ou Aix-en-Provence.

Depuis 1983, Irène Kudela collabore régulièrement à des productions de l’Opéra National de Paris comme Responsable des études musicales pour des ouvrages russes et tchèques, mais aussi comme claveciniste pour des opéras de Mozart et Rossini.

Elle est également professeur à l’Atelier Lyrique de l’Opéra Bastille depuis quatre ans. Irène Kudela a par ailleurs été Chef de Choeur Adjoint à l’Opéra National de Paris durant la saison 1999-2000.

Depuis, elle est souvent invitée par le Choeur de Radio France ainsi que par le Théâtre des Champs-Elysées.

Son activité comprend également des traductions et surtitrages d’opéras russes et tchèques, des contributions au magazine L’Avant-scène Opéra. Elle a également été consultante musicale pour le cinéma.

Alain Garichot

Alain Garichot

Metteur en scène

Après douze années passées à la Comédie Française, sous l’administration de Pierre Dux en tant qu’assistant metteur en scène, il est nommé, de 1982 à 1995, professeur d’interprétation et de scène à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris. Il réalise avec celle-ci plusieurs mises en scène : Salle Favart, La Chute de la Maison Usher de Debussy, L’Enfant et les Sortilèges et L’Heure Espagnole de Ravel; le spectacle Goldoni et ses Musiciens à l’amphithéâtre de l’Opéra-Bastille et Dialogues des Carmélites de Poulenc au Palais Garnier (1994)…

En savoir plus

 

Sa double formation théâtrale et musicale l’amène très tôt à aborder la direction d’acteurs.

Après douze années passées à la Comédie Française, sous l’administration de Pierre Dux en tant qu’assistant metteur en scène, il est nommé de 1982 à 1995, professeur d’interprétation et de scène à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris. Il réalise avec celle-ci plusieurs mises en scène : Salle Favart, La Chute de la Maison Usher de Debussy, L’Enfant et les Sortilèges et L’Heure Espagnole de Ravel; le spectacle Goldoni et ses Musiciens à l’amphithéâtre de l’Opéra-Bastille et Dialogues des Carmélites de Poulenc au Palais Garnier (1994).

Il est régulièrement invité dans différentes maisons d’Opéra : Nancy, Rennes, Metz, Tours, Caen, Reims, Nantes, Avignon, Rouen, Lausanne et Genève, où il a réalise les mises en scène de : Eugène Oneguine de Tchaikovski, Falstaff de Verdi, Tosca et Madame Butterfly de Puccini, Manon de Massenet, Le Barbier de Séville de Rossini, Adrienne Lecouvreur de Cilea, La Clemence de Titus et Idomeneo de Mozart, Penelope de Faure, Gwendoline de Chabrier, La Voix humaine de Poulenc, Véronique de Messager, Pelleas et Melisande de Debussy.

Il a réalisé, à Genève et à Caen, la mise en scène de Maria Stuarda de Donizetti, Manon à Bilbao.

Il anime également des séminaires d’interprétation au Cnipal à Marseille, dans les Conservatoires de Lyon, Lausanne, Genève, ainsi qu’à L’Académie européenne de chant de Court (Jura Bernois) dirigée par Thierry Ravassard.

Passionné d’opéra et d’opérette, grand connaisseur de l’opéra-comique français, il sait, plus que tout autre, faire trouver la vraie émotion au comédien et incarner la vérité de son personnage.

Pierre Barrat

Pierre Barrat

Metteur en scène

Nommé en 1972 directeur de l’Opéra du Rhin, il se consacrera surtout dans le cadre de cet opéra à l’Atelier Lyrique du Rhin, dont il assumera la direction en 1974, Alain Lombard prenant la direction de l’Opéra. L’Atelier du Rhin jouera un rôle de premier plan dans l’histoire du théâtre musical, notamment par sa participation à l’aventure du théâtre musical au Festival d’Avignon, avec les créations d’oeuvres de Claude Prey, Georges Aperghis, Maurice Ohana, François-Bernard Mache, Ivo Malec …

En savoir plus

Parallèlement à ses études universitaires, Pierre Barrat suit un enseignement d’art dramatique auprès de René Simon, Jacques Charon et Julien Bertheau.

Engagé en 1956 à la Comédie de l’Ouest par Hubert Gignoux, il devient un élément permanent de la Comédie jusqu’en 1964 comme comédien et metteur en scène. Il y réalise notamment les productions de Turcaret de Lesage, Tueur sans gage de Ionesco et Richard III de Shakespeare.

En 1965, Jo Thehard, directeur de la Maison de la Culture de Caen, l’engage comme assistant de direction, chargé plus spécialement des activités musicales et lyriques de la maison. Il met en scène des oeuvres de Kurt Weil, Britten et Offenbach, et participe comme comédien aux spectacles mis en scène par Antoine Vitez, à Caen.

En 1968, il est appelé à diriger la Maison de la Culture d’Angers en préfiguration Il fonde alors le Théâtre Musical d’Angers, entièrement consacré à la création d’un nouveau répertoire lyrique (oeuvres de Claude Prey, Hans Werner Henze, Kurt Weil, Benjamin Britten).

Nommé en 1972 directeur de l’Opéra du Rhin, il se consacrera surtout dans le cadre de cet opéra à l’Atelier Lyrique du Rhin, dont il assumera la direction en 1974, Alain Lombard prenant la direction de l’Opéra. L’Atelier du Rhin jouera un rôle de premier plan dans l’histoire du théâtre musical, notamment par sa participation à l’aventure du théâtre musical au Festival d’Avignon, avec les créations d’oeuvres de Claude Prey, Georges Aperghis, Maurice Ohana, François-Bernard Mache, Ivo Malec.

S’intéressant à divers répertoires, il collabore aussi avec William Christie et les Arts Florissants et avec Philippe Herrewegue (oeuvres de Purcell, Monteverdi, Rameau, Haendel…).

En 1990, l’Atelier du Rhin devient Centre Dramatique Régional, avec une double mission dramatique et musicale, qui est l’occasion de la mise à disposition du Centre d’un nouveau lieu, le Théâtre de la Manufacture.

C’est aussi l’occasion pour Pierre Barrat de reprendre une activité de metteur en scène dramatique et de comédien. Il sera ainsi l’interprète de Pinget, Ristat, Brecht, Dostoïevski, Heiner Muller, Sophocle et Euripide sous la direction de Marie-Noel Rio, Jean-Claude Berutti, Marcel Bozonet, Jacques Lassalle, Agathe Alexis, Jean-Luc Palhies.

Pierre Barrat a été nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1983, et Officier de l’Ordre National du Mérite en 2001.

Fabio Fapanni

Fabio Fapanni

Il étudia la composition sous la direction de Maestro Giancarlo Facchinetti (Brescia Conservatoire) et Maestro Bruno Bettinelli (Conservatoire de Milan), et a participé à la « Avviamento al Teatro Lirico par direttori d’orchestre » (cours de formation pour chefs d’orchestre d’opéra), donnée par Maestro Umberto Cattini, et il a reçu son diplôme de piano à Brescia sous la direction du Maestro Riccardo Bettini: la suite de sa collaboration avec Maurizio Arena Maestros et Gianfranco Masini a été fondamentale pour sa formation musicale…

En savoir plus

 

Il étudia la composition sous la direction de Maestro Giancarlo Facchinetti (Brescia Conservatoire) et Maestro Bruno Bettinelli (Conservatoire de Milan), et a participé à la « Avviamento al Teatro Lirico par direttori d’orchestre » (cours de formation pour chefs d’orchestre d’opéra), donnée par Maestro Umberto Cattini, et il a reçu son diplôme de piano à Brescia sous la direction du Maestro Riccardo Bettini: la suite de sa collaboration avec Maurizio Arena Maestros et Gianfranco Masini a été fondamentale pour sa formation musicale.

En 1977, il commença à travailler comme pianiste-répétiteur, Stage Manager (pour la coordination musicale) et souffleur, dans de nombreux instituts et théâtres Il a également travaillé comme pianiste accompagnateur et chef d’orchestre pour les ballets, opéras et concerts symphoniques parmi lesquels la première de à Canticum pour soprano, saxophone soprano, choeur de femmes et d’hommes et orchestre à cordes par Antonio Arena.

Depuis 1990, il a été Musical Stage directeur de la Fondation Arena di Verona, où il a également été coordinateur du département artistique pendant deux ans.

En 1998 et 2000, il était un membre en dehors du jury pour les examens finaux de la Scala de cours de deux ans à Milan dans la formation professionnelle pour suppléant Orchestre d’orchestre.

Depuis 2000, il a également été responsable de la formation à la Fondation Arena di Verona: dans ce rôle, il a donné environ 500 rencontres musicales avec le piano dans diverses écoles avec des élèves d’âges différents, dans les milieux Opéra et dans les associations culturelles.

Avec le département artistique de la Fondation, tout en étant en charge des auditions pour les artistes solistes, il est également responsable de la préparation des jeunes chanteurs, pour l’organisation artistique et l’accompagnement musical lors des concerts de promotion en Italie et à l’étranger (Madrid, Barcelone , Paris, Macon, Marseille, Lyon, Strasbourg, Londres, Wiltz, Stuttgart, Francfort, Hambourg, Vienne, Belgrade, Sofia, Boston, New York, Macao, Hong-Kong, Tokyo).

Hans Schellevis

Hans Schellevis

Pianiste

Pianiste, coach des plus grandes stars lyriques, Hans Schellevis est le maître musical des Matinées du Samedi du Concertgebouw d’Amsterdam (un des plus importants évènements musicaux des Pays-Bas).

En savoir plus

Il a fait son nom à la fois comme instrumentistes et chef de chant et donne des récitals en Belgique (Reine Fabiola), Allemagne, France, République tchèque, le Danemark, la Norvége, la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Il a également supervisé les classes de maître, entre autres Herman Krebbers, Mtislav Rostropovitch, Robert Holl et Elly Ameling, a fait des enregistrements radio et de télévision pour AVRO et NCRV et NPS a donné des concerts avec Nelly Miricioiu, Cristina Deutekom, Bernard Kruysen, Wout Oosterkamp, Marco Bakker Elizabeth Damen, Marion van den Akker, Tania Kross et Hans Vosch chanson et en plus un entraîneur a demandé un très recherché accompagnateur au concours de chants internationaux tels que ‘s-Hertogenbosch, le Concours du Belvédère à Vienne, BBC Singer of the World de Cardiff et de l’Italie.

Hans Schellevis comme précepteur attache à la matinée du samedi, où il travaille avec des musiciens de renom tels que Jaap van Zweden, Edo de Waart, Hans Vonk, Antonio Pappano, Peter Eotvos, Bruno Campanella, Giuliano Carella, Paolo Olmi, Markus Stenz, Gerd Albrecht, John Adams , Anja Silja, Carol Vaness, Anne Sofie von Otter, Ford Bruce, Raul Gimenez, Ben Heppner, Ian Bostridge, Matthias Goerne et Nicolai Ghiaurov.

Il est également un éditeur de partitions y compris le samedi Matinée (Escher: Protesilaos et Laodamia et Rossini: Il pianto d’Armonia et Maometto II et Donizetti: Caterina Cornaro) et Opéra Rara, Londres (Mercadante: Virginie et Donizetti: Parisina).

Récemment, il a reçu de Barenreiter Edition, le contrat de publier une édition critique de Rossini Maometto II.

Robert Gonella

Robert Gonella

Coach vocal

Chef de chant extrêmement apprécié des artistes du Capitole de Toulouse Bob Gonella a été formé au Curtis Institute de Philadelphie. Aider sans brusquer, mettre en confiance sans agresser, être ferme et compréhensif sont les maîtres mots de ce grand musicien au service des chanteurs dans le plus grand respect de la musique.

En savoir plus

Sa carrière est mondiale, il était encore récemment aux côtés de Maître Plasson en Chine pour l’ouverture de l’Opéra de Pekin où il a fait travailler les chanteurs, mais aussi, dirigé l’orchestre de répétition

 

Dmitry Vdovin

Dmitry Vdovin

Directeur Artistique du " Young Artist Program "

Depuis 2009, il est le directeur artistique du  » Programme des jeunes artistes  » (YAP) du Théâtre du Bolchoï. Parmi les élèves de M. Vdovin est il y a des gagnants des concours internationaux et des membres de sociétés dans le monde de l’opéra majeur, tels que le Théâtre du Bolchoï, de La Scala, le MET, de Covent Garden, Staatsoper de Vienne, l’Opéra de Paris, Teatro Real de Madrid et d’autres.

En savoir plus

Études à l’Institut d’état de Moscou des arts du spectacle (aujourd’hui Académie russe des arts du spectacle), par conséquent, a fait un cours post-universitaire en tant que critique d’opéra avec le professeur Inna Solovieva, ses articles furent publiés et des critiques dans les principaux journaux. De 1987 à 1992, il travaille pour le Théâtre de l’Union soviétique. Durant 1992-1993, il suit une formation coach vocal au Centre européen de l’Opéra et l’Art Vocal en Belgique. De 1992, M. Vdovin devient le directeur artistique du Centre de Moscou pour la Musique et de Théâtre, l’agence artistique qui coordonne l’interaction entre les compagnies d’opéra russe et internationale et des organisations de concert comme Bolchoï, Kirov, Teatro Colon de Buenos Aires, La Fenice de Venise, London Royal Philharmonic, le Festival de Madrid, entre autres.En 1996, Mr.Vdovin devient assistant à temps plein à la célèbre mezzo-soprano russe Irina Arkhipova comme professeur de chant et directeur artistique de son Académie d’été. Depuis 1995, il enseigne au département vocal de l’Académie de Musique Gnessin, pendant la période 2000-2005, en tant que Chef du Département. Durant 2001-2003, il est le chef du département de chant solo à l’Académie Sveshnikov Etat de l’art choral, depuis 2008 devient professeur de l’Académie. M. Vdovin a donné des master classes et des consultations pour des chanteurs à Moscou, Nijni-Novgorod, Ekaterinbourg, Saratov et Etats-Unis (russo-américain Cultural Foundation à San Francisco et Berkeley, Houston Grand Opera Studio), Belgique (Centre européen de l’opéra et l’art vocal au Gand) et le Mexique. Dès 1999, il est directeur artistique et professeur de l’école annuelle international de Moscou de l’art vocal, où professeurs de chant, entraîneurs et gérants artistiques de Russie, États-Unis, l’Italie et la Grande-Bretagne le train de jeunes chanteurs d’opéra russe. Membre du jury lors de nombreux concours internationaux, dont Concours Tchaïkovski, Glinka Concours International de Chant (2003, 2005, 2007) et Bella Voce Concours International (2004-2007, 2009). Depuis 2009, il est le directeur artistique du  » Programme des jeunes artistes  » (YAP) du Théâtre du Bolchoï.Parmi les élèves de M. Vdovin est il y a des gagnants des concours internationaux et des membres de sociétés dans le monde de l’opéra majeur, tels que le Théâtre du Bolchoï, de La Scala, le MET, de Covent Garden, Staatsoper de Vienne, l’Opéra de Paris, Teatro Real de Madrid et d’autres.

 

Daniel Benoin

Daniel Benoin

Directeur du Théâtre National de Nice

En 2002, il succède à Jacques Weber à la direction du Théâtre national de Nice, Centre dramatique national Nice-Côte d’Azur.Il est aussi vice-président du comité des Molières et président de l’ACID, l’Agence pour la création et l’innovation dans la décentralisation dramatique.Christine Albanel, ministre de la culture, lui remet les insignes de Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur lors d’une cérémonie le 12 février 2008.

En savoir plus

ll a fondé le Théâtre de l’Estrade à Paris en 1969, puis devient Directeur artistique du Théâtre Daniel Sorano de Vincennes.Il est nommé, avec Guy Lauzin, co-directeur de la Comédie de Saint-Étienne de 1975 à 1977, puis directeur de 1978 à 2002.En octobre 1982, Daniel Benoin crée l’École de la Comédie de Saint-Etienne qui obtient en 2001 le statut d’École nationale supérieure d’art dramatique.En 1989, il crée et préside la Convention théâtrale européenne qui regroupe plus de 30 théâtres issus de 20 pays. Depuis 1996, il est le fondateur et le directeur du Forum du théâtre européen et, depuis 2000, Président du Centre européen de la jeune mise en scène. En 2002, il succède à Jacques Weber à la direction du Théâtre national de Nice, Centre dramatique national Nice-Côte d’Azur.Il est aussi vice-président du comité des Molières et président de l’ACID, l’Agence pour la création et l’innovation dans la décentralisation dramatique.Christine Albanel, ministre de la culture, lui remet les insignes de Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur lors d’une cérémonie le 12 février 2008.

Mauro Trombetta

Antoine Palloc

Antoine Palloc

Le choix revendiqué de l’accompagnement au service de la voix et du texte conjuguera dès lors passion et rigueur, l’approfondissement des études de rôles et une mobilisation pour le rayonnement du récital piano-chant, il est depuis 2013, directeur musical de la série de récitals L’ INSTANT LYRIQUE.

En savoir plus

Antoine Palloc est originaire de Nice où il effectue ses études musicales avec Catherine Collard.

Après un premier prix de piano et de musique de chambre, il choisit de se spécialiser avec les Maîtres de l’art de l’accompagnement vocal, Dalton Baldwin et Martin Katz.

Le choix revendiqué de l’accompagnement au service de la voix et du texte conjuguera dès lors passion et rigueur, l’approfondissement des études de rôles et une mobilisation pour le rayonnement du récital piano-chant, il est depuis 2013, directeur musical de la série de récitals L’ INSTANT LYRIQUE.

Il travaille avec Jennifer Larmore, Frederica Von Stade, Norah Amsellem, David Daniels, Mireille Delunsch, Paul Gay, Sylvia Schwartz, Bruce Ford, Anne-Sophie Duprels, Franck Ferrari, Géraldine Chauvet, Patricia Petibon, Elisabeth Vidal ,Chiara Skerath, Karine Deshayes, Nikolai Schukoff, Isabelle Cals, Annick Massis, Nicolas Courjal, Hedwig Fassbender…

Ses engagements l’ont amené à se produire dans le cadre des plus grands théâtres français et les opéras de San Francisco, Berlin, Monaco, Liceu, Kennedy Center, Alice Tulley Hall, Carnegie Hall, Wiener Konzerthaus, Monnaie de Bruxelles, Hanoi, Rio, Cité interdite de Pékin, Nagaoka Lyric Hall, Tokyo Ojii Hall, Festival d’ Aix en Provence, Festival d’ Edimburgh, Queen Elisabeth Hall, Chorégies d’Orange, Printemps des arts de Monte Carlo, Wigmore Hall, Concertgebouw d’Amsterdam…

L’enseignement et le plaisir de transmettre tiennent une place privilégiée dans sa carrière.

Antoine Palloc a été directeur musical des Jeunes Voix du Rhin durant la saison 2007/2008.

Après le CNSM de Paris, il est régulièrement intervenu dans le cadre de master classes et d’écoles de formation parmi les plus réputées: Centre de formation lyrique de l’Opéra Bastille, Académie internationale d’été de Nice, Université du Michigan, CRR de Paris, Nagaoka Lyric Hall , Jeunes Voix du Rhin, Tokyo Opéra Studio, Université d’Istanbul, Académie Franz Liszt de Budapest, Opéra de Monte-Carlo…

Au disque, on le retrouve aussi aux côtés de Jennifer Larmore dans un récital de mélodies américaines, « My Native Land » chez Warner Classic, au travers du DVD « Jennifer Larmore live » chez VAI music, et autour de mélodies françaises, chez Decca  ou encore chez Saphir . Il a par ailleurs enregistré « Il Salotto » chez Opera Rara et avec Rayanne Dupuis, des mélodies de Charles Ives chez Harmundia Mundi.

Marie-Ange Todorovitch

Marie-Ange Todorovitch

Mezzo-Soprano

Paolo Grosa

Vincent Vittoz

Vincent Vittoz

Metteur en scène

 Irina Sharapova

Irina Sharapova

Pianiste

Claude Lavoix

SUIVEZ – NOUS SUR FACEBOOK
SUIVEZ – NOUS SUR YOUTUBE